top of page

Faire de la pose longue, pourquoi ne pas essayer?

Vous le savez, lorsque la lumière vient à manquer, vous pouvez opter pour plusieurs solutions: mettre le flash, ouvrir davantage le diaphragme, monter les ISO, et...choisir une vitesse lente, voire faire une pose longue.

Choisir le temps de pose le plus adapté, et donc la pose longue, c'est un choix qui vous assure des photos différentes. Un choix créatif. Cette technique vous permet de prendre des photos de nuit sans flash (mais pas que!), avec un trépied. Mais aussi une cascade en plein jour.

Vous avez essayé? Oui, mais pas toujours facile.

La période est propice à essayer cette technique. Noël et les illuminations des rues vous invitent à sortir (bien couvert) en soirée.

Je vous guide en vous donnant quelques ficelles pour améliorer le résultat.



Bordeaux, 4 secondes, ISO 100, f/4.5


L'indispensable pour bien commencer


Tout d'abord, pas de pose longue ou de vitesse lente sans immobiliser le boitier. L'idéal, c'est le trépied. Je vous laisse libre de le choisir à votre convenance, et selon votre budget, mais cet outil est indispensable pour commencer et surtout pour ne pas être déçu par les premier résultats.

Le second point, c'est la télécommande pour déclencher à distance. En effet, il faut éviter toute action parasite sur le boitier, et tout ce qui pourrait provoquer une vibration perçue par le capteur.

A l'heure des APN connectés, votre smartphone fera l'affaire, via une application dédiée. Sinon, il existe des télécommandes de la marque de votre appareil ou de marques génériques (chinoises) qui sont tout à fait adaptées. Pour les petits budgets, les modèles filaires apportent en plus de leurs prix, un avantage énorme: ils fonctionnent tout le temps et ne subissent pas les aléas des liaisons wi-fi, bluetoosh, infra-rouge et autres technologies parfois capricieuses.


Penser à la sensibilité ISO





Pour faire vos photos en pose longue, n'oubliez pas de régler les ISO le plus bas possible, et ne laissez pas ce réglage sur Auto. Sinon, la valeur ISO montera obligatoirement, afin que l'appareil conserve une vitesse rapide empêchant un éventuel flou de bougé.


Désactiver le stabilisateur ou Système anti-vibration


Utile à main levée lorsque vous photographiez en faible luminosité, le stabilisateur est inutile en pose longue. Pourquoi? Parce que vous utilisez impérativement un trépied.

De plus, ce système peut créer lui même des vibrations lorsque le boîtier est sur son pied.


Laissez le diaphragme sur son réglage optimum.


Le réflexe lorsque l’on effectue une pose longue est de fermer au maximum le diaphragme. En effet, en fermant le diaphragme on diminue la quantité de lumière captée et l’on peut ainsi augmenter le temps de pose.

C'est une erreur. Un objectif n’offre pas la même qualité d’image suivant l’ouverture du diaphragme. En général, la qualité maximale d’un objectif est atteinte vers 2 diaphragmes au-dessus de sa pleine ouverture. 

Pour un objectif ouvrant à f/4, la meilleure qualité d’image sera obtenue aux alentours de F/8. Ensuite, la qualité d’image ne fait plus que baisser au fur et à mesure que le diaphragme se ferme. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas fermer davantage, mais il faut juste bien connaître les limites de votre matériel.

Ainsi, si vous êtes déjà à f/11 ou f/16 et que vous avez besoin d’une vitesse d’obturation plus lente, diminuez plutôt la sensibilité ISO ou utilisez un filtre ND plus dense.


Exemple ci-dessous: 8 secondes, ISO 100, f/22, 24 mm

Le diaph étant très fermé, la qualité est moyenne, en tout cas moins bonne qu'à f/8.


Utilisez un filtre ND


En plein jour, la lumière peut être trop importante pour vous permettre de réaliser une pose longue. Le filtre ND réduit la quantité de lumière entrant dans le boitier. Ces filtres sont identifiés grâce à un nombre qui détermine leur opacité: ND2, ND4, ND400...et...Plus le chiffre est élevé, plus l'opacité est importante.


Laissez le pare soleil sur l'objectif.


Même de nuit, laissez le pare soleil sur votre objectif. Vous éviterez ainsi toutes les sources de lumière parasites, et les risques de flare sur la photo.


Déclenchez à distance, si possible.


Comme nous l'avons dit en début d'article, ne plus toucher le boitier, même pour le déclenchement est impératif. Si vous n'avez pas de télécommande ou d'application smartphone, utilisez le retardateur de l'APN!


Enfin, la MAP!


De nuit, ou avec des filtres, la mise au point risque d'être hasardeuse, voire impossible. Solution: la MAP en manuel. Pensez-y dès le début de la séance, ça évitera les déceptions en regardant vos photos.


CONCLUSION


Vous voilà prêt à faire de belles photos en pose longue. Ces quelques conseils vous aideront dans ce domaine où votre sens de l'artistique se révélera rapidement.

Bon shooting.

40 vues
bottom of page