Vitesse sans précipitation: le Fond Filé

Mis à jour : juin 6

Je fréquente les circuits motos depuis quelques années, et je croise souvent des photographes amateurs qui souhaitent prendre en photos leurs « potes » ou leur conjoint(e)s en utilisant la technique dite d'effet de filé, ou « fond filé ». En effet, l’effet de filé est une méthode de prise de vue qui permet de donner une impression de vitesse à votre sujet, tout en le détachant du fond, qui apparaît flou.



Utilisé principalement en photo de sport, vous pouvez l’appliquer à une multitude de sujets en mouvement comme le petit dernier qui fait du vélo, les avions, voitures, une course cycliste, bref, tout ce qui bouge.


Ceci étant, il y a aussi d'autres façons de donner une impression de vitesse, surtout dans le domaine de la moto. En effet, l'inclinaison de la machine en courbe vous aide énormément, comme le montre les photos ci-après. Et techniquement, c'est quand même plus simple. Plus simple parce que si le bolide arrive de face, vous avez « juste » à vous caler dans une position qui permettra de « cadrer » votre sujet quand il se présentera dans votre viseur. Et déclencher. Exemple:




Le fond filé:


Il nécessite un peu plus de conditions pour être réussi. D'abord un champs de vision qui vous permette de voir arriver le sujet, pour le « prendre en compte » dans la visée, puis de le suivre jusqu'au déclenchement, quand il passera devant vous, mais même après. C'est là que réside le point essentiel. Vous devez être capable de suivre votre sujet, dans un geste fluide (même vitesse que le sujet) précis (la Mise au point toujours au même endroit) et stable (pas d'oscillation haut/bas) avec mouvement panoramique de l'appareil . Pas facile. Mais ce n'est pas tout.


Le matériel :


Votre boîtier doit vous permettre de choisir le mode M (ou manuel) ou Priorité Vitesse (S ou Tv selon la marque). Car vous avez le besoin de sélectionner la vitesse d'obturation la plus adaptée aux conditions et à l'objectif fixé. Un réflexe classique en photo, est de sélectionner une vitesse rapide pour les sujets....rapide. Et bien pour un fond filé, vous devez inverser cette logique. Plus la vitesse d'obturation est faible, plus l'effet sera visible. Jusqu'au flou complet, parce que la vitesse sélectionnée est trop lente. Il faut donc trouver le « juste équilibre ». Sur ce sujet, il n'y a pas de règle absolue, de recette miracle. Mais quelques repères. Je vous en livre deux qui fonctionnent :


A) La première solution consiste à sélectionner une vitesse juste supérieure à la focale utilisée. Votre objectif est un 100 mm , restez au-dessus de 1/100° de seconde. Si vous débutez, je vous conseille même 1/200° de seconde (photos ci-dessous)





B) Cette seconde solution propose de sélectionner une vitesse identique à la vitesse (approximative) de votre sujet. Jeannot déboule à 180 km/h avant le premier droit : sélectionner une vitesse avoisinante : 1/200° de seconde. Cette méthode ne tient pas compte de la focale utilisée, mais fonctionne bien avec les sujets rapides. Toutefois, les risques de flou sont importants avec une focale longue. Exemple avec cette méthode:




Une fois cette étape réalisée, vous devez choisir le réglage ISO qui vous permettra d'avoir une Ouverture située aux environ de f/8. C'est souvent la meilleure ouverture en terme de qualité, et qui procure la profondeur de champs la plus adaptée à ce type de photo.




Le geste technique :


Une fois le boitier réglé, vous devez avoir la possibilité de voir arriver le sujet d'assez loin, pour le cadrer, faire la mise au point et le suivre jusqu'au moment du déclenchement, voire un peu plus loin, afin que le geste soit fluide. Exactement comme si vous le filmiez. Ce mouvement nécessite un peu d’entraînement selon les circonstances. Plus vous êtes proches du sujet au moment du déclenchement, plus c'est compliqué.


Quelques conseils ou trucs à connaître :


- La photo dite "fond filé" ne requiert aucun post traitement.

- La réussite des clichés dépend entièrement de la maîtrise de la technique lors de la prise de vue.

- Régler l'autofocus du boitier sur AL SERVO (AF-C chez Nikon).

- Utiliser un monopode si vous n'êtes pas sûr d'éviter les mouvement haut/bas. Il assurera un mouvement panoramique constant. Dans ce cas, déverrouiller le stabilisateur d'images.

- Si vous n'utilisez pas de monopode, le stabilisateur sera utile (VR Nikon ou IS sur Canon).

- Entrainez vous d'abord avec des sujets peu rapides (le petit dernier à vélo) pour tester des vitesses lentes, ou en sortie de virage par exemple.

- Le mode Rafale est utile mais loin d'être obligatoire. A mon sens, un beau filé, c'est une prise unique.

- Le flash peut vous aider, surtout en 2ème rideau, si votre boîtier le permet.


En bref:


Pour un fond filé réussi, Mode priorité vitesse ou manuel, avec un réglage de la vitesse supérieur ou égal à la focale utilisée, réglage ISO pour caler l'ouverture aux alentours de f/8, autofocus en AL SERVO avec capteur central (ou unique), le reste est dans le mouvement.


Vous pouvez m'envoyer vos photos pour avis et conseils (thierrygekka@gmail.com) ou les poster dans le groupe Fcbk "@Les pistards, par GEKKA PHOTOGRAPHIE".


Vous savez tout (ou presque).

Il ne vous reste plus qu'à essayer, encore et toujours, seule condition pour réussir des photos uniques.





© 2019-2020 GEKKA PHOTOGRAPHIE